Dans cet article, je vais vous expliquer pourquoi il faut absolument traduire votre application SAAS en Anglais et viser le marché américain dès le début. Ensuite, je vous dirai pourquoi je n’ai pas pu le faire avec LinkLead.io, et ce que j’ai prévu pour la suite.
Vous l’avez peut-être remarqué, la plupart des applications web sont en anglais. Même celle qui sont développées par des français, bien de chez nous.
Il y a plusieurs raisons derrière ça :
  •  La première, la plus évidente, c’est que le marché anglophone est beaucoup plus vaste que le marché francophone. Donc en faisant son application en anglais, on a potentiellement 10x plus de clients.
  • La deuxième raison, moins évidente, c’est que l’argent aux US est beaucoup plus liquide. Les américains passent à l’achat beaucoup plus facilement que nous, européens. Même quand ils doivent s’endetter.
  • La troisième raison, c’est que tout le monde connait et utilise des applications SAAS aux États-Unis. En Europe (et en France), on est encore au tout début, c’est beaucoup moins connu.
Pour vous donner des vrais données, je connais des créateurs de SAAS qui ont des chiffres là-dessus. Le verdict est sans appel, les clients US convertissent 3x plus que les Européens (à trafic égal, évidemment).
Ça veut dire que faire son application en Anglais, c’est viser un marché 10 fois plus grand, et des gens qui vont être 3 fois plus facile à convaincre.
Le problème, c’est évidemment la concurrence. Mais si vous trouvez un truc qui rend votre application unique, vous aurez toujours de la place.
Surtout que faire traduire une application en anglais, c’est pas très compliqué.
Pourtant, LinkLead.io est un contre-exemple parfait. Il n’y a rien en Anglais.
La raison derrière, c’est simplement parce que notre ancienne méthode ne nous permettait pas de scrapper les entreprises US. Donc difficile de vendre des entreprises FR à des clients Américains.
Un des objectifs principaux derrière mon travail, c’est de rendre l’application accessible au monde entier. Et pouvoir l’ouvrir au marché américain.
On a d’ailleurs une stratégie en deux temps.
Dans un premier temps, faire des outils en Français, faire du marketing et des emails en Français pour assurer un revenu minimum.
Parce qu’on est français et qu’on a une audience de français qui nous suit (sur BHM et LinkLead).
Puis, dans un second temps, traduire les outils qui marchent en Anglais, et aller chercher la croissance à l’international et aux US.
C’est ce que j’ai prévu d’appliquer pour LinkLead.io. Je vous donnerai mes retours en temps réel.
À bientôt,
Julien.

 

ghghghgh

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here